L'interview de Josina Godelet pour la sortie de son livre " Journal de bord d'une détenue" (Ed Edilivre)

« Il est dix-neuf heures, ma Joie est tombée, en m’abrutissant de films, la morosité revient, ma famille me manque et son rituel du canapé tous ensemble. Ici une seule chaise en plastique pour tout confort. »
Vivre et ressentir la détention au jour le jour, c’est ce qu’a voulu faire partager Josina Godelet à ses lecteurs.

Josina Godelet est sortie de la prison de Sequedin en avril 2013. Elle y sera restée trois mois, après avoir été condamnée pour escroquerie, faux et usage de faux. Dès son arrivée, cette femme de 41 ans décide de coucher ses impressions sur papier. "Dans le kit qu’on nous donne, il y avait un carnet et un stylo. J’ai tout de suite commencé à écrire ce que je ressentais, raconte-t-elle. Et tous les jours, jusqu’à ma sortie, je transformais mes expériences et mes sentiments en mots pour lutter contre l’isolement et le manque de mes enfants."

 

 

 

 

 

Elle a accepté de répondre à nos questions et nous en dire plus sur ce témoignage poignant de l'univers cacéral.

 

Quels sont vos premiers souvenirs d’écriture ?

Mes premiers souvenirs d'écriture remontent au primaire où la maîtresse la prof nous faisait faire des rédactions sur l'hiver  et nous faisait travailler sur la description des sentiments que l'on y ressent.

 Quand avez-vous commencé à travailler sur ce livre ?

J'ai commencé à écrire ce livre dans ma cellule afin d'exprimer aux gens du dehors ce que l'on ressent jour  après pour sur mon ressenti à l'intérieur du donjon. On peut tous se tromper puis  se réinsérer. Le plus dur c'est d' être confronter aux gens qui suivent de peine plus lourdes peines. Etre mêler à ce genre de gens, les côtoyer, c'est comme être dans la fosse aux lions


Qu’est-ce qui vous a paru le plus difficile à appréhender pour publier ce livre ?

Le plus dur pour moi justement, c'est oser affronter le regards des gens qui savent que j'ai été en prison et de pâtir des préjugés.


Comment avez-vous choisi le titre ?

Le titre était on ne peut plus simple, un journal quotidien de mes journées de détention d'où l'idée du "journal de bord d'une détenue".

Si ce livre devait faire passer un seul message, quel serait-il ? 

Je conseille aux lecteurs d'oser aborder tous les sujets sans appréhension,  pour la liberté d'expression car beaucoup me remercie aujourd'hui car ils sont intéressés par la réalité de l'univers carcéral aujourd'hui.

Pour finir, pourquoi avoir choisi Best Seller Consulting pour défendre votre livre dans la presse ?

J'ai choisi Best Seller Consulting car ce site me semble le plus performant pour défendre correctement mon livre. Du moins, je l'espère !

 

 

 

Journal de bord d’une détenue
Par Josina Godelet
Témoignage
Roman (134x204)
76 pages
18 novembre 2013
ISBN : 9782332593122

 

 

 

> Confiez-vous aussi la promotion de votre livre à Best Seller Consulting. Plus d'informations en cliquant ici !

Ce site utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d’intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.
J’ai compris