L'interview de Josée D.Rauzières, auteur québécois qui nous parle de son livre

 

 

Au coeur la promotion de son livre jeunesse, Josée D.Rauzières a répondu à l’interview depuis le Québec. Elle nous parle de ses débuts dans l’écriture et de ce cheminement si singulier qui fait d’elle aujourd’hui un auteur heureux et publié en France.

 

" Le plus facile est d'écrire. Le plus difficile est de se faire connaître. Il faut une bonne dose de courage et de détermination pour survivre dans cette jungle de fous ! "

Quels sont vos premiers souvenirs d'écriture ?
J'avais 9 ans. J'étais en 4e année. Le professeur nous demandait à l'occasion d'écrire des textes sur des sujets divers. Pendant que les autres élèves écrivaient un seul paragraphe, moi, j'étais inspirée. Je produisais deux pages !  Je faisais beaucoup de fautes d'orthographe à cet âge-là (comme à peu près tous les enfants). Alors, en plus de me faire tirer les oreilles par l'enseignante, je recevais des feuilles corrigées, complètement maculées d'encre. Des traits, des ratures, des encerclements. Le professeur m'attaquait avec son stylo correcteur rouge comme d'une arme pointée vers moi. Qu'avais-je fait de mal pour mériter un tel châtiment ? Je n'y comprenais rien. C'était la guerre entre nous. De son point de vue, ma calligraphie et mon orthographe étaient épouvantables, mais elle n'a rien pu faire pour changer cela. À force de me réprimander, elle m'a fait détester l'étude de la grammaire et des mathématiques, même si à l'origine j'étais douée pour ces matières. Cela explique maintenant pourquoi j'ai des lacunes avec l'orthographe et le calcul mental !
Alors, au lieu d'écrire, je vivais dans ma tête. J'inventais toutes sortes de récits. Pour ce qui est de la production écrite, je faisais comme les autres : je n'écrivais qu'un petit paragraphe pour être certaine de ne pas obtenir un zéro. Puis, je me suis remise à l'écriture à l'âge de 20 ans. Je suis une personne autodidacte et j'écris pour le plaisir d'inventer des mondes étranges et différents. Depuis des années, j'ai accumulé des histoires dans une grande armoire.

Quand avez-vous commencé à travailler sur ce livre ?
L'année dernière, une amie me parlait de ses soucis de famille. Puisque j'aime faire des métaphores sociologiques, les idées sont venues d'elles-mêmes. Un deuxième tome est d'ailleurs en cours d'écriture pour l'an prochain. 

Qu’est-ce qui vous a paru le plus difficile à appréhender pour publier ce livre ?
En fait, au cours des années précédentes, j'avais envoyé des manuscrits pour adultes et pour enfants dans ma région au Québec (Canada). L'accueil avait été plutôt froid. Cette fois-ci, j'ai tenté du côté français, juste pour voir comment on me verrait. On m'a reçu avec gentillesse. Je suis donc entré dans le jeu, tête baissée. 

Comment avez-vous choisi le titre ?
Au départ, « Nos amis farfelus » se voulait le titre d'une collection de cinq petits livres. L'éditeur a décidé de publier les cinq histoires dans un même livre et a gardé le nom de la collection pour en faire le titre.

Si vous deviez le présenter succinctement à vos lecteurs, que leur diriez-vous ?
Il s'agit d'un livre qui fait réfléchir le lecteur à travers des personnages complètement loufoques. Ce sont pour la plupart des antihéros, qui nous ressemblent. Les histoires drôles, vécues par ces animaux humanisés, suscitent l'imagination et abordent d'une façon originale les situations que vivent les jeunes de nos jours.

Aujourd’hui, quels conseils donneriez-vous aux auteurs qui souhaitent, comme vous, publier leurs livres ?
Le plus facile est d'écrire. Le plus difficile est de se faire connaître. Il faut une bonne dose de courage et de détermination pour survivre dans cette jungle de fous ! 

Pour finir, pourquoi avoir choisi Best Seller Consulting pour défendre votre livre dans la presse ?
Comment survivre à cette jungle sans l'aide de la presse ? De l'aide, il y en a ici. Je me suis seulement dit que je devais tendre la main à cette opportunité. Je vous en remercie.  Bonne lecture, mes amis !


Josée D.Rauzières
Nos amis les Farfelus
Editions Amalthée
11,10 €

 

(Son ouvrage est défendu auprès de la presse et des médias par Best Seller Consulting.com)

Ce site utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d’intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.
J’ai compris